US Open 2022: deux titres et des adieux

 - Emmanuel Bringuier

L’US Open débute ce lundi 29 août à Flushing Meadows. Rafael Nadal, Daniil Medvedev, Iga Swiatek, Serena Williams… les principales têtes d'affiches savent à quoi s'en tenir.

Daniil Medvedev posing with his US Open 2021 trophy in Flushing Meadows.© Paul Zimmer/FFT

Djokovic grand absent, Medvedev sérieux prétendant

New York comptera un absent de marque cette année. Dans ce grand jeu de cartes qu’est le tennis, la carte « Djoker » ne sera pas disponible sur les courts de Flushing Meadows.

Quelques heures avant le tirage au sort, Novak Djokovic a déclaré officiellement forfait. Non vacciné contre le Covid-19, le Serbe n’est pas autorisé à entrer sur le territoire américain.

Malgré tout, le tableau masculin s’avère copieux et plutôt équilibré. Tenant du titre et n°1 mondial, Daniil Medvedev a hérité d’un tableau à sa portée - avec l’Américain Stefan Kozlov au 1er tour - mais il pourrait retrouver dès les 8e de finale Nick Kyrgios (23).

L’enfant terrible du tennis australien s’est assagi depuis quelques mois et n’a jamais été aussi dangereux, comme le prouve sa finale à Wimbledon et son titre à Washington. S’il parvient à éviter tous les obstacles, Medvedev pourrait retrouver en demi-finales le Grec Stefanos Tsitsipas (4).

Rafael Nadal during the 2019 US Open.© Corinne Dubreuil/FFT

Vers une demie 100% ibérique ?

Vainqueur des deux premiers tournois du Grand Chelem de la saison, à Melbourne puis à Roland-Garros, Rafael Nadal (2) est placé dans le bas de tableau du tournoi masculin. L’état de forme du Majorquin, blessé aux abdominaux depuis Wimbledon, reste un grand point d’interrogation.

Sa capacité à transcender la douleur et à se sublimer dans les grands rendez-vous ne fait en revanche aucun doute. Quadruple vainqueur du tournoi, il fait partie des immenses favoris au titre et vise un 23e titre du Grand Chelem en carrière.

Il lui faudrait pour cela se défaire théoriquement de Cameron Norrie (7) en quart de finale, avant un potentiel duel épicé face à Carlos Alcaraz (3) dans le dernier carré. La pépite de Murcie a hérité de la partie de tableau qui semble la plus relevée, un véritable parcours du combattant où rôdent Marin Cilic (15), Borna Coric (récent vainqueur surprise à Cincinnati), Jannik Sinner (11) et Hubert Hurkacz (8).

À noter également une affiche à ne pas manquer dès le premier tour entre Pablo Carreno Busta (12), vainqueur à Montréal, et Dominic Thiem, vainqueur à New York en 2020 (mais redescendu aujourd’hui au 231e rang mondial).

Serena Williams thinking at the US Open© Corinne Dubreuil/FFT

See you, Serena 

La question était sur les lèvres de tous les amoureux du tennis : quel tableau serait offert à Serena Williams, pour ce qui devrait être le dernier tournoi de sa carrière ? Le sort lui a réservé une entrée en lice face à la Monténégrine Danka Kovinic, 80e.

Si elle franchit l’obstacle, « Queen Serena », sextuple lauréate dans le Queens (1999, 2002, 2008, 2012, 2013, 2014), pourrait s’offrir un somptueux baroud d’honneur devant son public face à Anett Kontaveit, n°2 mondiale.

De son côté, la n°1 mondiale Iga Swiatek pourrait affronter Sloane Stephens dès le 2e tour, puis théoriquement Jelena Ostapenko en 8e, Jessica Pegula en quart et Paula Badosa en demi-finale.

En parlant de Paula Badosa (4), elle devrait retrouver sur son chemin Aryna Sabalenka (6) en quarts de finale.

Dans cette partie de tableau, on retrouve également Naomi Osaka, double lauréate du tournoi (2018, 2020), et qui a hérité d’un premier tour copieux en la personne de Danielle Collins (19e), mais aussi Emma Raducanu (11).

Emma Raducanu posing with her US Open 2021 trophy in Flushing Meadows.© Paul Zimmer/FFT

La tenante du titre britannique, qui a vécu un conte de fée à New York l’an passé, devra être bien réveillée d’entrée puisqu’elle croisera au premier tour Alizé Cornet (qui battra pour l’occasion le record de participations consécutives à des tournois du Grand Chelem).

Parmi les autres prétendantes, Maria Sakkari (3) a un rendez-vous théorique avec Simona Halep (7) en quarts de finale, tandis que Ons Jabeur (5) a une belle carte à jouer dans la partie de tableau d’Anett Kontaveit.

La Française Caroline Garcia, épatante lauréate du WTA 1000 de Cincinnati et dans une forme resplendissante depuis Roland-Garros, débutera son Flushing Meadows face à une qualifiée.