- Julien Pichené

14 ans, 1,76m, l'envie de marquer son sport : la lauréate du simple filles a tout d'une grande.

Cori Gauff / RG 2018 / Juniors© Amélie Laurin / FFT

Elle a 14 ans, mesure 1,76m et veut être la plus grande joueuse de tous les temps. Cori Gauff, la gagnante 2018 du simple filles, ne passe pas inaperçue !

Cori Gauff n'est pas une inconnue du côté de Roland-Garros : elle s'était révélée l'an passé, au printemps 2017, en remportant l'étape américaine de "Rendez-vous à Roland-Garros", l'épreuve de détection de jeunes talents organisée par la Fédération française de tennis en partenariat avec Longines, avant d'atteindre la finale du tableau principal à Roland-Garros, passant tout près alors de décrocher une wild-card pour le tournoi junior à seulement 12 ans !

Depuis, Cori Gauff, née en mars 2004, a confirmé tout le bien qu'on pense d'elle en se hissant en finale du dernier US Open junior. Et, à Roland-Garros, La protégée de Patrick Mouratoglou (elle travaille dans son académie depuis 2015) a fait encore mieux puisqu'elle est cette fois repartie avec la coupe, à seulement 14 ans et 2 mois. A Paris, on n'avait pas vu une championne aussi jeune depuis Martina Hingis en 1993. Frappant, forcément !

"Devenir la plus grande joueuse de l'histoire"

Tout frappe d'ailleurs dans ce résultat. Bien sûr, en premier lieu, le profil de la gagnante, au physique ahurissant pour son âge : 1,76m et très athlétique. Cette assurance qu'elle dégage, ensuite, elle qui a prévenu en septembre à New York qu'elle était "fan de Serena Williams" et qu'elle voulait tout simplement "devenir la plus grande joueuse de l'histoire". C'est d'ailleurs peut-être cette confiance en elle qui lui a permis de revenir plusieurs fois de l'enfer face à la non moins prometteuse Caty McNally (16 ans, seulement).

Cori Gauff Roland-Garros 2018©Cédric Lecocq / FFT
Elle comble un break de retard dans les 2e et 3e set

Car le scénario aussi est marquant : après avoir mené 6/1 2-0, cette dernière a aussi eu un double break d'avance dans le troisième set et a servi pour le match à 5-4. A chaque fois, Gauff, quoique parfois nerveuse, est revenue en imposant sa force de frappe et de caractère. A l'image de cette balle de match, où l'ado américaine est partie à l'assaut du filet le couteau entre les dents, avant de laisser exploser sa joie et de s'effondrer sur le court.

"J'ai simplement essayé de rester calme. La nuit dernière, un cousin m'a écrit un texto pour me demander de rester calme quoi qu'il arrive. Il m'a demandé de ne jamais oublier que je pouvais gagner." Disons-le clairement : ce fut même l'un des meilleurs moments de la quinzaine. Gagnante au tie-break décisif (1/6 6/3 7/6(5)), Cori Gauff a encore pris du grade avant de disputer - sans doute très prochainement - son premier match sur le circuit WTA.