Wimbledon J1 : Swiatek et Djokovic sans forcer, Gauff éliminée

 - Romain Vinot

La numéro un mondiale et le quadruple tenant du titre en balade, Coco Gauff surprise d'entrée par Kenin... On fait le point sur la première journée de ce Wimbledon 2023.

Iga Swiatek / 1er tour Wimbledon 2023©Corinne Dubreuil / FFT

Les lignes parfaitement blanches, l'herbe taillée au millimètre et le public au rendez-vous : pas de doute, l'édition 2023 de Wimbledon est bien lancée. Comme le veut la tradition, Novak Djokovic a ouvert les hostilités sur le Centre Court, bien imité ensuite par plusieurs favoris et outsiders crédibles, dans les deux tableaux.

Swiatek express, Djokovic a tout fait

La numéro un mondiale va bien, merci pour elle. Malade et contrainte de se retirer avant sa demi-finale à Bad Homburg, Iga Swiatek n’a eu besoin que d’1h20 pour se défaire de Lin Zhu (6/1, 6/3). Joueuse la mieux classée des non têtes de série, la Chinoise n’a pas fait le poids face à la reine du circuit, qui n’a connu aucune alerte malgré une glissade dangereuse à 4-0 dans la première manche et un break concédé en début de deuxième set.

"Je pense que c'est beaucoup plus confortable pour moi cette année, a expliqué la reine du circuit après son succès. En gagnant un tournoi à Roland-Garros, c'est comme si j'avais atteint mon objectif. J'étais vraiment heureuse et j'ai pu faire la fête après. L'an passé, j'avais plus d'attentes. Je pense que c'est la grande différence." Au prochain tour, elle affrontera Sara Sorribes Tormo.

Désormais invaincu à Wimbledon depuis 2183 jours (défaite en quarts de finale de l’édition 2017 contre Tomas Berdych), Novak Djokovic a connu une entrée en lice plutôt tranquille contre Pedro Cachin. Sur le plan tennistique du moins, puisque le Serbe a fait les cent pas en bord de court durant près d’1h30 d’interruption pluie, et ce malgré la fermeture du toit du Centre Court. Muni de sa serviette, il a amusé les spectateurs en tentant d’éponger les quelques zones encore humides, sans succès. Un temps mort intervenu alors que le tableau des scores affichait déjà 6/3 pour le Serbe.

Novak Djokovic / 1er tour Wimbledon 2023©Corinne Dubreuil / FFT

Une pause qui n’a pas modifié le cours de l’histoire, l’homme aux 23 Grands Chelems breakant d’entrée de deuxième manche pour s’échapper. Malgré une résistance accrue de son vis-à-vis dans la troisième, il s’est imposé 6/3, 6/3, 7/6(4) en 2h12. Une nouvelle occasion de prouver qu’il reste maître dans l’exercice du tie-break.

Ce mercredi, il tentera d'engranger une 30e victoire consécutive sur le gazon londonien - et une 22e en Grand Chelem - face à Jordan Thompson. Le finaliste du tournoi de S'Hertogenbosch a réussi la remontada du jour face à Brandon Nakashima (2/6, 2/6, 6/4, 7/6(4), 6/3).

La sensation : Kenin s’offre Gauff

A l'issue du tirage au sort, cette rencontre faisait évidemment partie des immanquables du premier tour. Et le duel entre Sofia Kenin et Coco Gauff a bel et bien tenu toutes ses promesses. A l'issue d'un combat acharné, à l'image de plusieurs rallyes ponctués de glissades loin d'être rédhibitoires, c'est l'ainée des deux Américaines qui s'est imposée (6/4, 4/6, 6/2). Plus constante, la championne de l'Open d'Australie 2020 a décroché sa première victoire en Grand Chelem depuis Wimbledon 2021. C'est en revanche un sérieux coup d'arrêt pour son adversaire, quart de finaliste à Roland-Garros et qui semblait sur une pente ascendante après un début de saison en demi-teinte. C'est la première fois qu'elle s'incline à ce stade de la compétition au All England Club, en trois apparitions.

Garcia se rassure, Pegula s'en sort

Respectivement tête de série n°4 et n°5, Jessica Pegula et Caroline Garcia n’ont pas vécu le même premier tour. Opposée à sa compatriote Lauren Davis, l’Américaine a obtenu trois balles de match dans le tie-break du deuxième set mais n’est pas parvenue à les convertir. Une aubaine pour son adversaire qui a recollé avant de prendre les devants en breakant d’entrée de troisième manche. Plus de peur que de mal finalement pour "JPeg", qualifiée en 2h20 (6/2, 6/7(8), 6/3). Elle affrontera Cristina Bucsa - tombeuse de Kamilla Rakhimova - ce mercredi.

De son côté, la Française a évité cet écueil en inversant la tendance dans le deuxième set. Menée 3-0, Caro n’a pas été perturbée par la pluie et a finalement enchaîné six jeux de suite pour s’imposer en 1h24 (6/4, 6/3). Ses bonnes sensations au retour et derrière sa première ont rassuré, moins d’une semaine après son abandon en quarts de finale à Eastbourne lié à des douleurs à l’épaule droite. Elle affrontera Leylah Fernandez au deuxième tour.

A noter également les qualifications de plusieurs autres têtes de série : Daria Kasatkina, Veronika Kudermetova, Belinda Bencic, Victoria Azarenka, Magda Linette et Petra Martic.

Le tableau complet du simple dames 2023

Caroline Garcia / 1er tour Wimbledon 2023©Corinne Dubreuil / FFT

Ruud en deux temps, Sinner en patron

Auteur d'une préparation assez légère et historiquement peu à l'aise sur le gazon, Casper Ruud a bien pris ses marques sur le court n°1 face à Laurent Lokoli, brillamment sorti des qualifications. Peut-être impressionné par le court et par l'enjeu, le Français a erré sur le terrain pendant une manche, ovationné par le public lorsqu'il a inscrit son premier jeu de la partie, à 5-0. Reboosté, il s'est montré beaucoup plus offensif pour enlever le deuxième set. Difficile alors de prédire l'issue de la rencontre, tant le finaliste de Roland-Garros ne semble pas apprécier la surface. Mais son sérieux, son sang-froid et sa justesse ont finalement fait la différence. Il a désormais rendez-vous avec Liam Broady - tombeur de Constant Lestienne - pour tenter de rallier le troisième tour ici pour la première fois de sa carrière.

Iga Swiatek / 1er tour Wimbledon 2023©Corinne Dubreuil / FFT

En conclusion de cette intense première journée, Jannik Sinner a pris la mesure du Centre Court en dominant facilement Juan Manuel Cerundolo (6/2, 6/2, 6/2 en 1h30). Une très belle entame de tournoi pour celui qui se voit bien battre Novak Djokovic en demi-finales. Avant cela, il retrouvera Diego Schwartzman au prochain tour.

Huitième de finaliste et absent de la dernière édition, Andrey Rublev n’a pas manqué son retour sur le gazon londonien. Le 7e joueur mondial a disposé de l’Australien Max Purcell (6/3, 7/5, 6/4) et retrouvera Aslan Karatsev au prochain tour. Ce dernier a pris le meilleur sur Luca Van Assche (6/7(4), 6/4, 6/2, 6/4). Pour son premier grand tableau à Wimbledon, le jeune espoir français a montré de très belles choses, notamment en arrachant la première manche alors qu’il était mené 5-2.

A noter également les qualifications de Lorenzo Musetti, Hubert Hurkacz, Alexander Bublik et Stan Wawrinka. Quant à Taylor Fritz, il disputera la fin de son 5e set contre Yannick Hanfmann demain.

Retrouvez tous les résultats des Français à Wimbledon sur FFT.fr

Le tableau complet du simple hommes 2023

La déception : FAA n’y arrive vraiment pas

En lévitation à l’automne dernier, Félix Auger-Aliassime abordait cet exercice 2023 avec ambitions et certitudes. Déçu par son élimination en huitièmes de finale de l’Open d’Australie, le Canadien n’imaginait alors sûrement pas qu’il s’agirait de sa meilleure performance en Grand Chelem de la saison (en attendant l'US Open, bien sûr). Eliminé par Fabio Fognini dès son entrée en lice à Roland-Garros, miné par son physique et en manque de confiance, il a connu une nouvelle désillusion au All England Club, en tombant dès le premier tour face au lucky loser Michael Mmoh.

Eliminé par Laurent Lokoli au dernier tour des qualifications, ce dernier a pris la place laissée vacante par Filip Krajinovic et n’a pas laissé passer sa chance, se montrant notamment plus costaud dans les moments importants, à l’image de ses deux tie-breaks remportés (7/6(4), 6/7(4), 7/6(4), 6/4). Au prochain tour, il affrontera Maximilian Marterer, victorieux de Borna Gojo.  

La stat du jour : 24

Invitée par l’organisation du tournoi, Venus Williams a disputé son 24e Wimbledon en 26 ans. Une longévité exceptionnelle et exemplaire pour la doyenne du circuit, éliminée ce lundi par Elina Svitolina, également bénéficiaire d’une wild-card. Déjà blessée à un genou du côté de Birmingham, l’Américaine a chuté en début de première manche, ce qui a fortement altéré ses déplacements et ses enchaînements. Une défaite 6/4, 6/3 très frustrante, d’autant que la balle de match a finalement été validée après un recours à la vidéo.