Djokovic N°1 des N°1

 - Amandine Reymond

Vainqueur du Rolex Paris Masters, Novak Djokovic sera bien le N°1 mondial en fin de saison. Pour la 7e fois de sa carrière. Un record !

Où s’arrêtera-t-il ? Match après match, titre après titre, Novak Djokovic n’en finit plus de battre des records.

Vainqueur du Rolex Paris Masters pour la 6e fois (un record) après son succès en trois sets face à Daniil Medvedev en finale dimanche, le Serbe a, par la même occasion, remporté son 37e titre en Masters 1000, devançant désormais Rafael Nadal d’une unité.

Alors qu’il était déjà le joueur qui a passé le plus de semaines au sommet du tennis mondial (346 semaines au 8 novembre), Novak Djokovic est désormais assuré de terminer l’année à la première place mondiale pour la 7e fois de sa carrière. 

Mission accomplie

Venu à Paris pour retrouver le rythme de la compétition après 50 jours sans match et défendre sa place de numéro un mondial menacée par Daniil Medvedev, Novak Djokovic n’a pas laissé passer l’occasion d’engranger de précieux points sur le court de l’Accor Arena. Il a même pris une avance décisive en dominant Hubert Hurkacz en demi-finale, mettant fin aux rêves du Russe, seul joueur qui pouvait le priver du trône avant la fin de la saison. 

Mieux que son idole

Désormais seul en tête devant Pete Sampras (6 saisons terminées à la première place mondiale), Novak Djokovic écrit un peu plus sa légende et l’Histoire du tennis. 

"Je suis fier et très heureux, se réjouissait "Nole" à l’issue de sa demi-finale à Paris. C’était effectivement l’un de mes plus grands objectifs et surpasser l’idole de ma jeunesse, Pete Sampras, c’est incroyable, je suis vraiment reconnaissant de pouvoir vivre ça."

"Finir l’année N°1 mondial requiert un engagement total tout au long de l’année pour être constant et jouer son meilleur tennis dans les plus gros tournois. C’est ce que j’ai fait cette année. J’ai joué à mon meilleur niveau en Grands Chelems et c’est là où j’ai remporté la majorité de mes points, a analysé le vainqueur de l’Open d’Australie et de Roland-Garros cette saison. Je me suis juste concentré sur les tournois les plus importants. C’est ce que je vais continuer à faire dans le futur."

Toujours plus haut

Même si les records à aller chercher se font rares, Novak Djokovic en veut toujours plus

"J’essaie de me rendre compte de la position unique dans laquelle je me trouve. C’est difficile pour moi de mesurer la portée de ces exploits, pas seulement pour moi mais pour le sport en général tant que je suis toujours en activité.  

 Bien sûr, j’apprécie tout ça mais le challenge suivant est toujours dans un coin de votre tête tant que vous êtes en activité. Il y a toujours une autre échéance, un autre tournoi… Donc on n’a pas vraiment le temps de savourer le succès, parce qu’il faut écrire le chapitre suivant."

Avec une victoire au Masters à Turin, il égalerait les 6 titres de Roger Federer dans cette compétition et se rapprocherait à une petite longueur des 88 titres de Rafael Nadal (Lend (94), Federer (103)et Connors (109) restant loin devant).

La suite pourrait s’écrire dès l’Open d’Australie pour Novak Djokovic qui y visera un 21e titre en Grand Chelem pour marquer encore un peu plus l’histoire de son sport.