- Julien Pichené

Le 11ème sacre de Rafael Nadal... en 11 chiffres, forcément.

Rafael Nadal Roland-Garros 2018 mains bandeau.©Corinne Dubreuil / FFT
11

Le chiffre du jour, ou plutôt de la quinzaine. En battant Dominic Thiem, Rafael Nadal a remporté son onzième Roland-Garros. La decima +1, comme s'il ouvrait là un nouveau cycle. Avec 11 titres, Rafael Nadal = Björn Borg (6 titres) + Gustavo Kuerten (3) + Sergi Bruguera (2). Depuis que le tennis existe, seule l'Australienne Margaret Court avait réussi à inscrire 11 fois son nom au palmarès d'un même Grand chelem. Mais c'était entre 1960 et 1973, à une époque où les Internationaux d'Australie étaient moins relevés qu'aujourd'hui et où le tableau féminin était moins grand.

13

Car il y a désormais treize ans d'écart entre son premier titre et celui-ci. Personne n'a fait mieux à Roland-Garros dans l'ère Open. L'Australien Ken Rosewall, qui a remis la coupe des Mousquetaires à Rafael Nadal, avait lui laissé un espace de 15 ans entre ses deux (seuls) titres à Roland-Garros, acquis en 1953 et 1968.

Rafael Nadal Roland-Garros 2005
17

Rafael Nadal passe à 17 titres du Grand chelem. Faisons les comptes : l'Espagnol a remporté deux fois Wimbledon (2008 et 2010), trois fois l'US Open (2010, 2013 et 2017), une fois l'Open d'Australie (2009) et onze fois Roland-Garros (2005-2008, 2010-2014, 2017, 2018). Avec ces 17 unités, Nadal creuse l'écart avec les 12 titres de Novak Djokovic et se rapproche des 20 de Roger Federer.

7

Puisque ce Roland-Garros 2018 est le 79e trophée de Rafael Nadal sur le grand circuit, en simple. Le 79e au total et le 57e sur terre battue. Son tout premier titre remonte déjà à 14 ans, c'était à Sopot en 2004.

18h06

Le temps passé par Rafael Nadal sur le court cette année pour gagner le titre, soit 6h01 de plus qu'en 2017. Par ailleurs, Nadal a joué en quarts de finale contre Diego Schwartzman (3h42) son match le plus long à Roland-Garros depuis cette fameuse demi-finale de 4h37 contre Novak Djokovic en 2013.

86

Le nombre de ses matchs gagnés sur les courts de la Porte d'Auteuil. Au cours de la quinzaine, Nadal a dépassé les 84 victoires de l'Allemande Steffi Graf, sextuple championne, qui détenait le record jusqu'ici.

1

Avec un seul set perdu en sept matchs, Rafael Nadal a fait l'une de ses meilleures quinzaines. C'est l'Argentin Diego Schwartzman qui aura donc été le meilleur face au maître, menant 6/4 3-2 (break) en quarts de finale avant que la pluie ne vienne s'en mêler et ne le stoppe dans son élan.

6

En 11 finales, il n'a lâché que 6 sets. Roger Federer lui en a pris trois en quatre finales, Novak Djokovic en a lui grappillé deux en deux occasions, le sixième étant celui pris par Mariano Puerta en 2005. Il y a 13 ans, Puerta était même passé à deux points d'égaliser à deux sets partout.

6 (bis)

En Grand chelem, il s'agit de la sixième victoire de suite du "duo" Nadal/Federer. L'Espagnol et le Suisse se sont en effet partagé les 6 derniers Majeurs, et n'ont pas manqué le titre depuis l'US Open 2016 et la victoire de Stan Wawrinka : il s'agit de leur meilleure série depuis 2008/2009. Du même coup, avec ce 37e titre du Grand chelem en cumulé, le duo "Fedal" passe devant deux autres rivales mythiques, Martina Navratilova et Chris Evert, qui s'étaient arrêtées à 36 titres majeurs (18 chacune).

33

La différence, sur l'ensemble de la quinzaine, entre son nombre de points gagnants (238) et son nombre de fautes directes (205). Cette année encore, la balance a été très positive.

32

32, c'est l'âge de Rafael Nadal. Après Roland-Garros l'an passé et l'US Open 2017, ce titre parisien est le troisième en Grand chelem pour l'Espagnol depuis son 30e anniversaire. Rod Laver, Ken Rosewall et Roger Federer ont eux gagné quatre titres en tant que trentenaires. "Rafa" s'en rapproche... En revanche, pour battre le record de son compatriote Andres Gimeno, vainqueur le plus âgé de toute l'histoire du tournoi (34 ans et 10 mois en 1972), Nadal devra s'imposer en 2021 ou après... En est-il capable ?