Première pour Musetti 

 - Amandine Reymond

En s’imposant contre Carlos Alcaraz en finale à Hambourg, Lorenzo Musetti s’est offert le premier titre de sa carrière.

Lorenzo Musetti Monte-Carlo 2022©Corinne Dubreuil / FFT

Finaliste de l’US Open juniors en 2018 puis vainqueur du simple garçons à l’Open d’Australie en 2019, Lorenzo Musetti, ex-numéro un mondial juniors, est un joueur multi-surface mais c’est sur terre battue qu’il a pour l’instant signé les meilleures performances de sa carrière. 

A l’image de sa victoire contre Carlos Alcaraz dimanche à Hambourg. L’Italien de 20 ans ne partait pourtant pas favori face au prodige espagnol. Ce dernier, tête de série n°1 en Allemagne et déjà titré à Rio, Miami, Barcelone et Madrid cette saison (ainsi qu’à Umag l’an dernier), n’avait jamais perdu une finale sur le circuit principal. Mais il en fallait plus pour impressionner son rival.

Même s’il n’avait jamais battu le Murcian lors de leurs deux précédents affrontements en Coupe Davis Juniors en 2019 puis lors du Challenger de Trieste en 2020, Lorenzo Musetti a tout de suite mis son adversaire sous pression. Très agressif dès le début du match, c’est lui qui a fait la différence en fond de court ou grâce à des amorties bien senties. Impressionnant dans le jeu, il l’a aussi été physiquement et mentalement lorsque Carlos Alcaraz, dont la force de caractère n’est plus à prouver, a sauvé cinq balles de titre en fin de deuxième set pour recoller à une manche partout. 

Sans paniquer, Lorenzo Musetti a continué à saisir sa chance sur chaque point (ou presque) pour finalement s’imposer 6/4, 6/7(6), 6/4 après 2h46 d’un match de très haut niveau qui laisse présager de belles heures au circuit masculin ces prochaines années… 

"Tu m’inspires énormément a lancé Musetti à Alcaraz lors de la cérémonie de remise des récompenses. Je travaille plus dur ! L’ATP a publié des vidéos d’il y a deux ans quand nous n’étions encore que des enfants jouant des challengers. On est encore jeunes mais on joue tous les deux mieux !"

"Ça a été un match à rebondissements ! L’un de mes meilleurs matchs et sûrement plus émouvant que si j’avais gagné 6/4, 6/4, a-t-il poursuivi. Je pense qu’on a tous les deux joué un tennis fantastique pendant presque trois heures. On s’est montrés sous notre meilleur jour. J’ai eu tellement d’opportunités mais il est revenu à chaque fois. Quand j’ai perdu le deuxième set, j’ai cru que c’était fini mais j’ai réussi à retrouver un dernier élan et à la fin le travail a payé. Je suis vraiment heureux d’avoir gagné."

31 places de gagnées au classement ATP

Premier joueur né en 2002 à gagner un match sur le circuit principal lorsqu’il avait atteint le troisième tour à Rome en 2020, Lorenzo Musetti avait été révélé aux yeux de la planète tennis toute entière lors de l’édition 2021 de Roland-Garros. Il y avait atteint les huitièmes de finale avant de céder contre le numéro un mondial et futur vainqueur Novak Djokovic, non sans avoir mené deux sets à zéro. Depuis, l’Italien avait atteint le troisième tour à Monte-Carlo, Barcelone et Madrid cette saison mais il a encore passé un cap la semaine dernière. 

Contre Carlos Alcaraz, 6e mondial, jusqu’à hier, Lorenzo Musetti a également signé la plus belle victoire de sa carrière, la troisième contre un top 10. Un succès qui, grâce aux 500 points remportés à Hambourg, l’a propulsé de la 62e à la 31e place mondiale, son meilleur classement. 

Dixième joueur de l’année à remporter son premier titre cette saison, il est le deuxième (après Félix Auger-Aliassime) à le faire lors d’un ATP 500. Maintenant que son compteur est débloqué, il espère bien poursuivre sur sa lancée à Umag. 

Tenant du titre en Croatie, Carlos Alcaraz, désormais membre du top 5, tentera lui d’y défendre ses points conquis l’an dernier pour se rapprocher un peu plus de son rêve : "Top 5 c’est plutôt génial, commentait-il en Allemagne. Ça représente beaucoup pour moi car je travailler dur tous les jours et je vais continuer pour atteindre mon rêve et devenir n°1 mondial."