- Elodie Iriart

Pour tout savoir sur le polo. Une icône que l'on doit à un illustre joueur de tennis français...

Élégant, confortable et pratique, le polo est devenu au fil du temps le meilleur allié de l’homme en toutes occasions. Cette pièce intemporelle tire ses origines du tennis lorsque René Lacoste eu la brillante idée d’associer effort, performance et style en confectionnant le polo à manches courtes en jersey petit piqué orné du plus célèbre des crocodiles.

La chemise au croc’

Nous sommes à la fin des années 20, René Lacoste estime que les chemises de l’époque sont peu adaptées à la pratique du tennis et figurent un obstacle à la qualité du jeu. De plus, le grand " crocodile " a trop froid à Wimbledon et trop chaud aux États-Unis … Il cherche alors une solution à ce désordre physiologico-climatique… C’est en s’inspirant de la tenue des joueurs de polo et en coupant les manches d’une chemise qu’il confectionne une chemisette sans manches, réalisée en jersey petit piqué et baptisé " L.12.12 " avec une patte raccourcie à trois boutons ainsi qu’un crocodile brodé côté cœur.

Le petit piqué est LA matière emblématique du polo Lacoste et de la marque éponyme. Conçu en coton souple et aéré et constitué de fines mailles alvéolées, ce tricot technique imaginée par René Lacoste conjugue confort, liberté de mouvement et élégance.

Le Mousquetaire apparut vêtu du révolutionnaire polo pour la première fois à l’US Open en 1926 et à Roland-Garros en 1928 sur le court central.

À l’issue de sa carrière, en 1933, Lacoste lance la commercialisation en série de cette nouvelle chemise en jersey, qui devient très vite incontournable sur les courts comme en dehors.



Du filet aux grands magasins

Il y a ceux qui ne jurent que par la marque au croco, et ceux qui lui en préfèrent une autre …

Car après Lacoste, d’autres grands noms se lancèrent à l’assaut du tant convoité polo. 

À la fin des années 40, Fred Perry, triple vainqueur britannique de Wimbledon se reconvertit dans le textile et se lance dans la création d’une marque de vêtements. Le polo version british est né ! Ses doubles bandes contrastées et sa couronne de laurier (emblématique logo du tournoi anglais sur gazon) assiéront la réputation de la griffe.

Dans les années 70, c’est chez l’oncle Sam que ça se passe et c’est au tour d'un polo de designer orné d'un joueur de polo brodé de remplir les dressings américains...

Fred Perry 1932.©∏ Piz/FFT
Happy B-Day Polo !

Le polo conserve son éternelle élégance, 85 ans après sa toute première apparition.

À l’occasion de cette belle célébration, la marque au Crocodile nous offre un voyage dans le temps en rééditant 15 modèles iconiques qui ont fait la réputation du polo Lacoste de 1930 aux années 2000. Le légendaire polo L.12.12 est à la fête et s’impose aujourd’hui encore comme la pièce essentielle du vestiaire sportif chic.