2012

Faits marquants

Le tournoi joue les prolongations ! En raison des intempéries, la fin de la finale entre Rafael Nadal et Novak Djokovic est reportée au lundi 11 juin. Depuis 1973 et la finale entre Ilie Nastase sur Niki Pilic qui s’était déroulée un mardi, toutes les finales du simple messieurs avaient eu lieu un dimanche ! Cela n’empêche pas Rafael Nadal de remporter son septième titre à Roland-Garros aux dépens de Novak Djokovic. L’Espagnol devient alors le joueur le plus titré de l’histoire des Internationaux de France. 

Le simple dames a, quant à lui, sacré une véritable reine : Maria Sharapova. En s’imposant en finale face à l’Italienne Sara Errani, la joueuse russe est définitivement entrée dans l’histoire du tennis puisqu’elle intègre le cercle très fermé des joueuses ayant remporté les quatre titres du Grand Chelem. 

Cette édition a également été marquée par quelques exploits tricolore. Virginie Razzano, alors 111e au classement WTA, signe l’une des grandes sensations du tournoi féminin en sortant Serena Williams, dès le premier tour. Paul-Henri Mathieu anime également le début de la quinzaine. Au deuxième tour, le Français s’impose face à John Isner en cinq sets 6-7 6-4 6-4 3-6 18-16 et au bout de 5 h 41 de jeu ! Il s’agit à l'époque du deuxième match le plus long de l’histoire de Roland-Garros... En écho au sacre de Li Na un an auparavant, l’Opération «Roland-Garros in Beijing» voit le jour à Pékin. Cette première édition se solde par un vrai succès : 93 000 Chinois ont participé à cet événement.