2007

Faits marquants

Comme en 2006, la finale du simple messieurs réunit les deux meilleurs joueurs du monde, Roger Federer et Rafael Nadal. Et comme l’année précédente, l’Espagnol s’impose. Côté féminin, Justine Henin survole véritablement la compétition en remportant tous ses matchs en deux sets. 

Les deux premières journées ont été largement perturbées par les intempéries. Au soir du premier lundi, quatorze matchs seulement sont achevés. Pour rattraper le retard accumulé, la journée du mardi 29 mai est la plus chargée de toute l’histoire du tournoi (82 matchs programmés sur 18 courts, dont 60 comptant pour le simple messieurs). Avec 450 977 spectateurs, le tournoi connaît un nouveau record de fréquentation. Parmi eux, environ 30 000 spectateurs ont pu profiter pour la première fois d’un système de billetterie électronique. Par ailleurs, les Internationaux de France adoptent le principe de la parité totale concernant la dotation. 

La France est à l’honneur avec les titres de la Française Nathalie Dechy, associée à l’Israélien Andy Ram en double mixte et d’Alizé Cornet en juniors. Enfin, Roland-Garros est pour la première fois le théâtre d’un tournoi officiel de tennis en fauteuil. Jusque-là, cette épreuve était disputée au titre d’une exhibition. La Néerlandaise Esther Vergeer et le Japonais Shingo Kunieda inaugurent le palmarès de cette épreuve en simple.

L'édition en images