En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et/ou réaliser des statistiques de visites.

Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs.

Pauline Parmentier comme à la maison

Par Estelle Couderc   le   lundi 29 mai 2017
A | A | A

Vite fait, bien fait, Pauline Parmentier a facilement éliminé la Russe Irina Khromacheva, 6/3 6/0. La voilà au deuxième tour de Roland-Garros pour la cinquième fois de sa carrière.

Plus les années passent, plus Pauline Parmentier se plaît à Roland-Garros. Il lui avait fallu attendre sa dixième participation, en 2014, pour dépasser le stade du deuxième tour. Cette année-là, elle avait atteint les huitièmes de finale, éliminant au passage Roberta Vinci, alors 20e mondiale. Puis, l'an passé, la joueuse du TC Paris s'était hissée jusqu'au troisième tour, avant de chuter face à sa copine Timea Bacsinszky.

L'édition 2017 sera-t-elle à nouveau un bon cru pour Pauline Parmentier ? Il est encore trop tôt pour le dire. Toujours est-il que pendant que sa coéquipière de Fed Cup Kristina Mladenovic était à la peine sur le court Philippe-Chatrier, la doyenne de l'équipe, de son côté, réussissait une entrée en matière parfaite. Face à la jeune Irina Khromacheva (22 ans), qui n'avait encore jamais participé au tableau final parisien, Pauline Parmentier faisait une nouvelle fois parler son jeu de fond de court et son coup droit percutant.

Impitoyable dans le deuxième set

Et le résultat ne s'est pas fait attendre, la native de Cucq, près du Touquet, décrochant trois balles de break à 3-2 dans le premier set. Elle a alors poussé Khromacheva à la faute : 4-2. Pauline Parmentier a enchaîné en s'appuyant sur un bon service, montant au filet, poussant la Russe, 103e mondiale, à la faute, la prenant à contrepied.

Logiquement, les jeux ont défilé en faveur de la Française : 6/3, après 38 minutes de jeu, puis 3-0 dans la deuxième manche.
Jusqu'à ce dernier coup droit gagnant entérinant la victoire de Pauline Parmentier 6/3 6/0 en 1h07. Accessoirement, c'est la première fois dans sa carrière qu'elle "passe" un 6/0 à une adversaire dans le cadre d'un tournoi du Grand chelem ! La voilà pour la cinquième fois de sa carrière au deuxième tour à Paris, où elle affrontera soit l'Américaine Lauren Davis, tête de série n°25, soit l'Allemande Carina Witthoeft.

Comments
Article suivant: Gasquet a pris ses marques en douceur
Articles Similaires