En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et/ou réaliser des statistiques de visites.

Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs.

Kylian Mbappé : "Mon chouchou, c'est Tsonga !"

dimanche 28 mai 2017
A | A | A

L’attaquant phénomène de l’AS Monaco et des Bleus, Kylian Mbappé, 18 ans, était à Roland-Garros pour le premier jour des Internationaux de France. L’occasion pour lui de découvrir la mythique enceinte et de répondre à quelques questions pour la FFT. Lui qui avoue avoir fait "un peu de tennis quand j’étais petit mais le tennis ne voulait pas de moi : j’avais du ‘peps’ mais je n’avais pas la bonne main !", parle de la force des champions, de ses favoris et de Roland-Garros. Interview.

Kylian, étais-tu déjà venu à Roland-Garros ?
Non, j’étais au Masters 1000 de Monte-Carlo il y a quelques semaines, mais c’est ma première fois à Roland-Garros. Comme tout le monde je connaissais juste les courts à travers la télévision, mais je n’avais pas une vue d’ensemble. Franchement je suis impressionné par la qualité du domaine.

Quel aspect du tennis t’impressionne en particulier ?
Je suis bluffé par l’endurance physique que demande ce sport. Un match peut durer beaucoup plus longtemps qu’une rencontre de football. Mais ce qui m’impressionne le plus, c’est que les joueurs sont livrés à eux-mêmes. C’est très différent du foot pour ça : dans mon sport, si on fait une erreur, elle peut être corrigée par un partenaire. Au tennis, si vous faites une erreur, il n’y a personne pour la rattraper. C’est vraiment tout à l’honneur des joueurs et des joueuses de se dépenser autant et de nous faire plaisir à chaque tournoi.

Est-ce que certains tennismen t’inspirent, même si ton sport est très différent ?
Je considère qu’il faut s’inspirer des grands champions en général, pas uniquement dans votre sport. Je pense par exemple que Michael Jordan a inspiré beaucoup de sportifs, tout comme Rafael Nadal ou Roger Federer. Il faut savoir prendre ce qu’il y a à prendre chez chacun d’entre eux.

As-tu un favori pour Roland-Garros 2017 ?
Nadal, parce que sur terre battue il est incroyable. Mais mon chouchou c’est Jo-Wilfried Tsonga, du coup je ne suis pas objectif sur la question : j’en fais aussi mon favori (rire) !

Kylian Mbappé : "Le tennis ne voulait pas de moi"
Comments
Article suivant: Stan Wawrinka, en mode crescendo
Articles Similaires