En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et/ou réaliser des statistiques de visites.

Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs.

Et revoilà del Potro

Par Guillaume Willecoq   le   mardi 21 février 2017
A | A | A

Trois mois après avoir porté l’Argentine à la victoire en coupe Davis, Juan Martin del Potro fait son retour à la compétition cette semaine, à Delray Beach. Prêt à aborder sa première saison sans blessure depuis des lustres.

On ne l’a plus revu sur un court depuis sa "remuntada" fabuleuse contre Marin Cilic en finale de coupe Davis en novembre dernier, Saladier d’argent à la clé pour lui et les siens. Passé cet exploit historique pour le tennis argentin, Juan Martin del Potro a choisi de souffler. Prudence est mère de sûreté et/ou un homme averti en vaut deux, comme vous voudrez : le géant aux poignets d’argile, si souvent blessé depuis le début de sa carrière, a pris le temps de se reposer, de savourer le fabuleux comeback qu’il a accompli en 2016, aussi… et de préparer dans les meilleures conditions l’année 2017.

Lire aussi : "Delpo" et "Delbo", ces héros

"Je veux être à 100% pendant toute une saison", a clamé l’Argentin à l’occasion de sa rentrée des classes en cette mi-février, à Delray Beach. "L’an dernier, j’ai fini parmi les 40 premiers mondiaux en jouant seulement 12 tournois. Cette année, je veux en jouer une vingtaine. Si j’y parviens, je dois pouvoir revenir parmi les top joueurs." Car si 2016 avait été l’année de la résurrection, 2017 doit être celle où le géant de Tandil reprendra la place qui est la sienne : "Très, très haut", selon les mots de Gaël Monfils, qui vient de partager des séances d’entraînement avec lui à Miami. On précisera : parmi les joueurs aptes à prétendre aux titres majeurs. Là où est sa place, ni plus, ni moins, comme il n’a de cesse de le prouver entre deux opérations et périodes de rééducation depuis son avènement fracassant à l’US Open 2009, lorsqu'il avait aligné à la suite Rafael Nadal en demies et Roger Federer en finale.

Les meilleurs moments de sa demi-finale de Roland-Garros 2009 contre Roger Federer

Federer - del Potro, demi-finales de Roland-Garros 2009

Le modèle "Rafa"

Pour cela donc, il a préféré ne pas tirer sur la corde en décembre en vue d'être sur le pont dès le 1er janvier, prenant la décision forte de zapper l’Open d’Australie et toute la tournée australe du mois de janvier pour réaliser une bonne préparation foncière, et ainsi effectuer son retour dans des conditions optimales. "C’est la grosse différence avec ces dernières années : je reprends la compétition en ayant fait une préparation pleine, en pleine forme physique et en connaissant à 80% mon calendrier de l'année." Ayant aussi mis à profit cette coupure – voulue donc, pour une fois – pour travailler son revers frappé, qui "doit redevenir une arme importante de mon jeu, à alterner avec le slice que j’ai beaucoup développé ces dernières années."

Un véritable luxe pour celui qui, à 28 ans, a déjà connu trois années (quasi) blanches dans sa carrière (2010, 2014, 2015), se relevant de quatre opérations au(x) poignet(s), trois au gauche, une au droit. A faire passer Rafael Nadal pour un joueur rarement blessé.... "Rafa", justement. Il est le dernier en date parmi les cadors à avoir choisi délibérément de faire l’impasse sur un début de saison austral en vue de diriger ses efforts vers le cœur de saison. C’était en 2013… et le calcul s’était avéré payant, le Majorquin finissant même l’année n°1 mondial malgré ce retard à l’allumage, vainqueur notamment à Roland-Garros et à l’US Open. Revenu d’encore plus loin, nul doute qu’un seul de ces titres suffirait amplement au bonheur du dur à cuire de Tandil, seul homme à avoir brisé l'hégémonie du "Big 4" en Grand chelem entre 2005 et 2014.

Lire aussi : C'était il y a un an : 1041e mondial, Juan Martin del Potro redevenait joueur de tennis

Comments
Article suivant: Planque : "Lucas n'est pas encore à maturité, mais il s'en rapproche"
Articles Similaires