En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et/ou réaliser des statistiques de visites.

Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs.

Open d'Australie 2017 - Venus, Serena : Sister act, acte... 9 !

Par Guillaume Willecoq   le   jeudi 26 janvier 2017
A | A | A

En 2001, alors que Lleyton Hewitt prenait le pouvoir aux dépens de Gustavo Kuerten dans la hiérarchie masculine, Venus et Serena Williams disputaient à l'US Open leur première finale de Grand chelem l'une contre l'autre. Seize ans plus tard, elles vont se disputer le titre lors du dernier match de l'Open d'Australie 2017. Ce sera la 9e finale de Grand chelem estampillée "100% Williams", entre une aînée aux 7 titres majeurs qui revient de loin, et sa cadette aux 22 qui court après le record absolu de victoires en Grand chelem.

Sa démonstration de joie est à la hauteur de l'évènement... et sa fraîcheur toute juvénile contredit les 36 printemps et les 14 précédentes finales en Grand chelem de Venus Williams. C'est que l'Américaine revient de loin, elle dont la dernière finale majeure remontait à 2009 (Wimbledon) et que les soucis de santé semblaient contraindre inexorablement à rentrer dans le rang. Mais impossible n'est pas Williams, et revoilà donc Venus en finale de Grand chelem, quasiment 20 ans après la première (US Open 1997) !

.@Venuseswilliams is through to the women's final #AusOpen pic.twitter.com/3Jdo8Zlag9

— #AusOpen (@AustralianOpen) 26 janvier 2017

Ses mots aussi faisaient plaisir - et faisaient mouche - à l'issue de sa victoire sur sa compatriote CoCo Vandeweghe (6/7 6/2 6/3, son premier set perdu du tournoi) : "Ce moment est de la pure joie. Il faut savourer ce type de moments car il récompense beaucoup de moments difficiles à côté. Le tennis n’est pas seulement du "fun", c’est aussi souvent de la frustration. C’est le triomphe et le désastre qui se jouent sur des détails. Il faut aimer cela, aimer ce jeu plus que tout, et apprécier les grands moments sur lesquels il peut déboucher." Et, se retournant sur le chemin parcouru en 20 ans : "A ma première finale en Grand chelem, je n'avais pas conscience de ce que j'accomplissais. J'étais une enfant. Aujourd'hui, je sais ce que ça représente. Mais je suis toujours une enfant dans mon coeur !"

Samedi, ce sera la belle histoire de Venus contre le poids de l'Histoire pour Serena

Pour Serena Williams, la présence en finale relève plus de la routine, même à 35 ans. C’est ainsi sa 8e finale sur les 10 derniers tournois Grands chelems disputés (les deux autres s’étant conclus par une demie !). Si proche de récupérer sa place de n°1 mondiale concédée à Angelique Kerber lors du dernier US Open, Serena n’a laissé aucune chance à Mirjana Lucic en demies, balayée 6/2 6/1 en 50 minutes. Elle n’a toujours pas perdu un set dans ce tournoi… et fait logiquement figure de grande favorite dans cette finale de famille à venir samedi.

.@serenawilliams is through to the women's final against her sister @Venuseswilliams #AusOpen pic.twitter.com/Bj0SzreDXw — #AusOpen (@AustralianOpen) 26 janvier 2017

Lire aussi : Serena Williams vers un retour aux affaires

Mais l’essentiel est ailleurs, même pour elle : "Venus est une source d'inspiration permanente pour moi. Elle est mon monde et ma vie, tout simplement. Je suis tellement contente pour elle." A ce stade du tournoi, au soir des demi-finales, l'héroïne se nomme Venus. Mais samedi... Samedi, il n'y aura pas de cadeaux sur le terrain. Parce qu'à la belle histoire de Venus s'opposera le poids de l'Histoire pour Serena - la quête d'un 23e titre majeur qui laisserait Steffi Graf dans son rétroviseur, et la rapprocherait à une seule petite unité du record absolu de Margaret Court. Et parce qu'entre fratrie, c'est bien connu : on s'adore... mais on veut toujours faire mieux que l'autre !

Lire aussi : Serena Williams, la puissance du symbole

Comments
Article suivant: La FFT et SuperSport prolongent leur partenariat de diffusion de Roland-Garros jusqu’en 2021
Articles Similaires