En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et/ou réaliser des statistiques de visites.

Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs.

Open d'Australie 2017 - rentrée réussie pour Roger Federer

Par Amandine Reymond   le   lundi 16 janvier 2017
A | A | A

Après six mois d'absence en raison d'une blessure au genou, Roger Federer faisait son retour à la compétition officielle ce lundi lors du premier tour de l’Open d’Australie. Un retour particulièrement attendu par toute la planète tennis, lui qui avait réuni 500 000 personnes derrière leurs écrans pour... un entraînement, fin décembre. Et le "Maestro" n'a pas manqué sa rentrée en dominant en quatre sets l’Autrichien Jurgen Melzer (7/5 3/6 6/2 6/2 en 2h05), sa première victoire depuis les quarts de finale de Wimbledon. Encourageant pour le recordman de victoires en Grand chelem... qui entend bien ne pas s'arrêter là.

Particulièrement attendu, Roger Federer déchaîne les foules depuis son arrivée en Australie : 6 000 personnes début janvier à Perth pour assister à son premier entraînement public dans le cadre de la Hopman Cup, et 13 785 lors de la rencontre Suisse-Allemagne pour voir Alexander Zverev battre Roger Federer lors de ce même tournoi. Et lundi, pour le deuxième match de la session de nuit opposant l’homme aux 17 titres du Grand chelem à Jurgen Melzer, ex-8e mondial et demi-finaliste de Roland-Garros en 2010, la Rod Laver Arena d’une capacité de 14 570 places avait évidemment fait le plein.

Lire aussi : La dernière fois qu'un Roland-Garros s'est joué sans Roger Federer...

Pour sa rentrée, le Suisse, redescendu à la 17e place mondiale et qui n’avait plus joué sur le circuit depuis sa demi-finale perdue contre Milos Raonic à Wimbledon l’an dernier, a rendu une copie encourageante, imparfaite évidemment dans le jeu, mais suffisante pour rallier le deuxième tour face à un joueur qu'il connaît depuis le circuit junior.

Après avoir concédé le premier break du match pour se retrouver mené 4-2 dans le premier set, le Suisse a immédiatement corrigé cette entrée en matière timide pour revenir à 4-3... avant de remporter quatre jeux blancs d’affilée en fin de première manche pour passer devant 7/5, 1-0 après 40 minutes de jeu !

Le rythme au service ne se perd pas comme ça

Mais on n’efface pas six mois d’absence comme ça… Encore en manque de repères en compétition, Roger Federer a légèrement faibli. Moins véloce en fond de court que dans ses grandes années, il a même concédé à son tour cinq jeux consécutifs et vu son adversaire recoller à une manche partout (7/5, 3/6), avant de rapidement se reprendre en début de troisième set. Porté par son service (19 aces, 64% de premières balles et 77% de réussite derrière ces dernières sur l’ensemble du match), Federer n’a pas trainé pour remporter les deux derniers sets.

Le Suisse n'a au passage pas oublié de régaler le public de jolis passings de revers longs de ligne, de demi-volées de fond de court au timing parfait et distillé quelques belles volées de revers. Une chose est sûre : si les jambes manquent encore de vitesse et d’explosivité, le génie est toujours là et bien là ! A voir maintenant comment le Suisse digérera l'enchaînement des matchs. Son second tour l'opposera à l'Américain Noah Rubin. En attendant, la rentrée est réussie. Et Federer de relativiser : "Même si j'avais perdu aujourd'hui, ça aurait été bien car je suis de retour sur le terrain." La planète tennis approuve, à l'unanimité.

Lire aussi : Roger Federer - Roland-Garros 2009, la plus belle pierre

Comments
Article suivant: Open d'Australie 2017 : les enjeux du premier Grand chelem de l'année
Articles Similaires