En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et/ou réaliser des statistiques de visites.

Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs.

Eux aussi font le tournoi : Aude Thiercelin, accréditations et invitations joueurs

Par Estelle Couderc   le   jeudi 02 juin 2016
A | A | A

Chaque jour, nous vous présentons ceux sans qui Roland-Garros ne serait pas Roland-Garros. Parmi eux, Aude Thiercelin, responsable "Accréditations et invitations joueurs".

Plus de 400 joueurs !

"Notre mission est de distribuer aux joueurs leurs accréditations quand ils arrivent sur le tournoi, puis les invitations auxquelles ils ont droit tout au long de la quinzaine. Les joueurs arrivent assez tôt le matin, car ils ont leur entraînement avant les matchs. Dès 8h du matin, il peut donc y avoir beaucoup de monde. Pour les accréditations, les quelques jours qui précèdent le début du tournoi sont très chargés. Puis cela se calme une fois que tout a été retiré. Concernant les invitations, l'activité est extrêmement chargée pendant toute la première semaine. Entre les différentes tableaux, il y a quand même plus de 400 joueurs qui participent au tournoi ! Ils viennent souvent récupérer leurs invitations avant leur "practice". Mais l'activité reprend également de façon intense en fin de journée, au moment de la sortie de la programmation, quand les joueurs découvrent sur quel court ils joueront le lendemain. En effet, il y a un certain nombre de paramètres à prendre en considération et le court sur lequel le joueur est programmé en fait partie : on regarde si c'est un joueur de simple, de double, son classement, le nombre d'accréditations qu'il a demandé en amont du tournoi pour son staff. Tout cela détermine le nombre d'invitations auxquelles il a droit."

Je ne m'en lasse pas

"J'aime le tennis depuis que je suis toute petite. Travailler à Roland-Garros était un peu comme un rêve d'enfant. J'en suis à mon onzième tournoi et je ne m'en lasse pas. C'est amusant et plaisant de voir les coulisses du décor. Nous sommes vraiment au coeur de cet événement planétaire. Nous avons donc un œil particulier sur le tournoi, qu'on a la chance de vivre au quotidien. Malgré tout, on le vit différemment, parce qu'on est très pris tout au long de la journée. Il y a des écrans autour de nous, mais nous n'avons pas vraiment le temps de les regarder. Nous essayons au moins de suivre les résultats pour savoir qui gagne, qui perd, parce que c'est très important pour notre mission. Bien sûr, on ne va pas sur les courts, on n'a donc pas la même vision que le public. Mais c'est très amusant et très intéressant d'avoir ce regard interne. Et nous avons quelques petits privilèges : le jour de la finale, nous avons la chance de pouvoir aller regarder la balle de match de la tribune des joueurs. Vivre ce moment-là de cet endroit-là, c'est un moment très fort."

Les larmes au yeux pour Rafael Nadal

"Nous devons être au top à chaque fois. Nous essayons de satisfaire chaque demande au mieux, comme on le ferait avec n'importe qui. Les joueurs sont des personnes comme les autres ! Et tout se passe bien parce que les équipes sont bien briefées et qu'il y a une bonne entente. Cette année, nous avons vécu un moment extrêmement touchant, quand Rafael Nadal a déclaré forfait. Il est venu là, à notre 'desk', pour nous dire au revoir. Quand il est parti, tout le monde l'a applaudi et c'est vrai qu'on en avait tous les larmes aux yeux. C'était extrêmement touchant, parce que c'est quelqu'un qu'on apprécie beaucoup. C'est un grand joueur et une belle personne. Cela a été le moment le plus émouvant du tournoi pour nous."

Lire aussi : Eux aussi font le tournoi : Laurent Villalonga, responsable des espaces verts

Comments
Article suivant: Goffin -Thiem : (grand) duel entre amis
Articles Similaires