En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et/ou réaliser des statistiques de visites.

Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs.

Cornet y a cru mais Venus était plus forte

Par Amandine Reymond   le   samedi 28 mai 2016
A | A | A

Malgré une belle réaction dans le deuxième set, Alizé Cornet s'est inclinée face à une Venus Williams retrouvée. Victorieuse 7/6(5) 1/6 6/0 en 1h58, l'ainée des Williams, qui fêtera ses 36 ans dans quinze jours, retrouvera Timea Bacsinszky pour son premier huitième de finale à Paris depuis 2010.

En cinq rencontres face à Venus Williams, Alizé Cornet n'avait jamais gagné plus de sept jeux. Cette fois, la Française a fait mieux, beaucoup mieux même, en remportant le deuxième set mais face à une Venus impressionnante en fin de match, cela n'a pas suffi. 

Le début de rencontre était fortement perturbé par la pluie, les deux joueuses devant s'arrêter une première fois à 1-1 après seulement huit minutes de jeu avant de reprendre deux minutes et de voir leur match stoppé à 2-1 après 15 minutes par un orage impressionnant. Venus Williams et Alizé Cornet faisaient leur retour sur le court Suzanne-Lenglen à 17h30, soit 2h30 plus tard, pour ne plus le quitter avant la fin du match.

Faisant presque jeu égal avec l'ainée des sœurs Williams, Alizé Cornet s'octroyait même le premier break du match pour mener 4-3, avant de voir la 11e mondiale revenir immédiatement à 4-4. Les deux joueuses tenaient ensuite leur service jusqu'au tie-break, dans lequel Venus Williams se détachait 6 points à 3, avant de conclure le set sur un service gagnant 7/6(5) en un peu plus d'une heure de jeu.

Loin de se démobiliser, Alizé Cornet continuait de faire bouger au maximum son adversaire en alternant les trajectoires longues et bombées avec les frappes un peu plus à plat et quelques amorties bien senties. Une tactique payante puisque la Niçoise se détachait rapidement 3-1 après avoir breaké à sa première occasion sur un revers dans le filet de son adversaire. Quelques minutes plus tard, un nouveau revers manqué de Venus Williams permettait à la 50e joueuse mondiale de revenir à une manche partout.

Venus, 100 % de réussite en première balle au troisième set !

Mais alors qu'on pensait assister à un troisième set indécis, la finaliste de 2002 passait la vitesse supérieure. Plus efficace au service avec 100 % des points gagnés derrière sa première et deux points concédés sur son engagement dans le troisième set, plus agressive, mettant plus de poids dans ses frappes, elle faisait reculer la Française pour la pousser à la faute. Peut-être un peu fatiguée par les efforts consentis lors de son match du deuxième tour pour battre Tatjana Maria en trois sets, Alizé Cornet baissait peu à peu pavillon, avant de céder sur un superbe passing de revers slicé réussi par l'Américaine (7/6(5) 1/6 6/0).

"Je suis tellement heureuse d'être au prochain tour, se réjouissait Venus Williams au micro de Fabrice Santoro. Alizé est une adversaire difficile mais j'ai eu un peu de chance sur certains points en fin de match." Pour son premier huitième de finale à Roland-Garros depuis 2010, et à deux semaines de fêter ses 36 ans, Venus Williams défiera Timea Bacsinszky, demi-finaliste l'an dernier et victorieuse de Pauline Parmentier.

Lire aussi : Stats en stock : Nadal prend les clés, les 19 bougies de Venus

Comments
Article suivant: Blessé, Tsonga doit jeter l'éponge
Articles Similaires