En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et/ou réaliser des statistiques de visites.

Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs.

Muguruza monte en puissance

Par Amandine Reymond   le   vendredi 27 mai 2016
A | A | A

Impressionnante face à Yanina Wickmayer, qu'elle a balayée 6/3 6/0 en 1h01 sur le Central, Garbine Muguruza retrouvera les huitièmes de finale de Roland-Garros pour la troisième année consécutive. Si sa saison 2016 était jusque-là mi-figue, mi-raisin, la n°4 mondiale monte en puissance sur les courts de son tournoi favori.

Garbine Muguruza, 4e mondiale, n'a pas fait de détails aujourd'hui face à Yanina Wickmayer, 54e mondiale et beaucoup trop irrégulière pour perturber l'Espagnole. Pourtant, lorsque la Belge est revenue de 3-1 à 3-3 dans le premier set en essayant de prendre son adversaire de vitesse, on a cru un moment que ce match pourrait s'équilibrer. Mais l'impression fut de courte durée. Face à une adversaire qui n'avait pas remporté un match sur terre battue cette saison avant Roland-Garros, la double quart de finaliste du Grand chelem parisien (2014, 2015) a fait respecter la hiérarchie.

Bien installée à l'intérieur du terrain, l'élève de Sam Sumyk a parfaitement distribué le jeu en alternant les grandes frappes de fond de court et les volées liftées jouées en avançant pour remporter les neufs derniers jeux du match. "Je suis contente car j'ai vraiment bien joué aujourd'hui. Je voulais tellement gagner ce match, je suis très motivée ici car j'adore Roland-Garros", déclarait Garbine Muguruza au micro de Marion Bartoli à la fin de la rencontre. Première qualifiée pour les huitièmes de finale, Garbine Muguruza affrontera la gagnante du match opposant la Russe Svetlana Kuznetsova à sa compatriote Anastasia Pavlyuchenkova. Si sa saison 2016 était jusque-là mi-figue, mi-raisin, elle monte en puissance sur les courts de son tournoi favori.

Lire aussi : Etoile montante : Garbine Muguruza, tout d'une grande

Muguruza conclut sur une amortie
Comments
Article suivant: David Goffin : "Spiderman, Tintin et James Bond !"
Articles Similaires