En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et/ou réaliser des statistiques de visites.

Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs.

Berdych fait le job

Par Emmanuel Bringuier   le   jeudi 26 mai 2016
A | A | A

Malgré une absence au deuxième set, Tomas Berdych s'est qualifié pour le troisième tour de Roland-Garros après sa victoire face à Malek Jaziri (6/1 2/6 6/2 6/4). Au prochain tour, il affrontera Pablo Cuevas, tombeur de Quentin Halys.

Dans l'ombre des gros favoris du tournoi, Tomas Berdych avance sans faire de bruit. Le deuxième tour proposait pourtant au 8e mondial un adversaire complexe en la personne de Malek Jaziri, le Tunisien ayant dominé au tour précédent l'ancien 18e mondial Florian Mayer. Bon joueur de terre battue, quart de finaliste à Barcelone cette saison,  Jaziri, aujourd'hui 70e mondial, avait tout du joueur piège pour un Berdych au début de saison relativement quelconque par rapport à ses standards habituels.

Les deux joueurs ne s'étaient encore jamais joués mais il n'y aura eu pas de round d'observation. Rapidement, Tomas fait du Berdych : premières balles puissantes, décalages coups droits qui claquent, agrémentés de quelques revers long de ligne. A 4-1, quatre fautes directes du Tunisien offrent un double break à Berdych. Un jeu blanc plus tard, le n°8 mondial empoche le set (6/1). 9 coups gagnants, 2 fautes directes, pour une manche sans fioritures.

Berdych au troisième tour pour la sixième fois en 13 participations

Ce ne sera pas le cas de la deuxième. Le Tunisien de 32 ans n'est pas du genre à abdiquer. Profitant de plusieurs erreurs de Berdych, notamment en coups droits, Jaziri ravit enfin le service de la tête de série n°7 pour mener 4-2. Un passing de revers gagnant et un joli coup droit lui offrent un deuxième break et la manche, en 29 minutes (2/6).

Le Tchèque remet la machine en route au troisième set. Retrouvant une belle régularité en fond de court et profitant d'une baisse de régime de Jaziri (3 coups gagnants, 8 fautes directes dans ce set), Berdych, demi-finaliste à Paris en 2010, se détache rapidement (4-0) et conclut la manche sur le score de score 6/2. Le quatrième acte sera plus équilibré, les deux joueurs remportant aisément leur jeu de service, jusqu'à une balle de break en faveur de Jaziri à 4-3. Solide, Berdych l'efface d'une belle volée amortie... et s'offre le break derrière un puissant coup droit. Le Tchèque ne tremble pas et gagne son ticket pour le troisième tour pour la sixième fois en 13 participations. Il affrontera Pablo Cuevas pour rallier la deuxième semaine.

 

Lire aussi : Bourgue s'est sublimé mais Murray s'en est (encore) sorti

Temps forts J-W. Tsonga - T. Berdych / 8e de finale
Comments
Article suivant: Tsonga : "Ne pas lui laisser penser que la porte est entrouverte"
Articles Similaires