En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et/ou réaliser des statistiques de visites.

Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs.

Bautista Agut trop fort pour Mathieu

Par Jean-François Rodriguez   le   jeudi 26 mai 2016
A | A | A

Roberto Bautista (n°14) a mis un terme au parcours de Paul-Henri Mathieu à Roland-Garros 2016 (7/6 6/4 6/1 en 2h22). L'Espagnol disputera son second troisième tour à la Porte d'Auteuil.

Dans un choc Paul-Henri Mathieu – Roberto Bautista Agut, le plus terrien n’est pas forcément celui que l’on croit. Certes, le deuxième cité est espagnol ; certes, il est né à Castellon, entre Barcelone et Valence, mais ce n’est pas sur les surfaces ocres qu’il a obtenu ses meilleurs résultats.

Outre un titre à Stuttgart, la tête de série n°14 s’est imposée à s’Hertogenbosh, sur gazon, mais aussi à Sofia, en indoor, et à Auckland, sur dur extérieur. Le spécialiste du jour, c’était donc bien "Paulo", mais il lui en fallait davantage pour bénéficier du statut de favori face à cet obstacle coriace.

Oui, Bautista est un dur à cuire. Il ne fait rien d’exceptionnel, sa balle ne va pas forcément très vite, mais qu’est-ce qu’il joue juste ! Parce que Paulo a abordé le match par le bon bout, tenant son service sans concéder de balles de break et subtilisant l’engagement adverse à 5-4. S’il avait concrétisé cette occasion, le match aurait pu prendre une autre tournure, mais Bautista est revenu dans la foulée (5-5) et a beaucoup mieux géré que "PHM" le jeu décisif, remporté 7-5 au bout d’une heure et deux minutes de match malgré les "Paulo, Paulo !" du court 1.

Breaké à 2-2 au deuxième set, le Français, 65e mondial, aurait pu égaliser dans le huitième jeu, mais il n'a pu convertir aucune des deux occasions qu’il s’est créées (2 sur 9 sur l’ensemble du match en balles de break) et n’a plus revu l’Espagnol (6/4 en 42 minutes). Un break d’entrée plus tard, la tête de série n°14 a pris définitivement la poudre d’escampette et scellé sa qualification avec une troisième manche bouclée sur un score de 6/1.

Pour son second seizième de finale à Roland-Garros, Roberto Bautista se mesurera au vainqueur du match entre Bernard Tomic et Borna Coric.

Lire aussi : "PHM" au bout de l'effort

Comments
Article suivant: Revoilà Pauline Parmentier !
Articles Similaires