En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et/ou réaliser des statistiques de visites.

Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs.

Bourgue s'est sublimé mais Murray s'en est (encore) sorti

Par Amandine Reymond   le   mercredi 25 mai 2016
A | A | A

Mené deux sets à un par un Mathias Bourgue survolté sur le Central, Andy Murray s'en est sorti sur le fil (6/2 2/6 4/6 6/2 6/3). En deux matchs dans ce tournoi, le n°2 mondial a joué dix sets !

Pour son premier match sur le court Central de Roland-Garros, Mathias Bourgue a fait bien plus que de la figuration. En menant deux sets à un contre le n°2 mondial Andy Murray, il est passé tout près de créer la plus grosse surprise de ce début de tournoi.

Difficile d'imaginer le scenario à venir lorsqu'il s'est retrouvé mené 6/2 2-0. La logique semblait devoir prévaloir. Et puis Mathias Bourgue a fait sortir le match des carcans de la logique, allant même jusqu'à aligner 16 points de suite pour revenir à une manche partout et même breaker d'entrée de troisième set. "Je contrôlais le match, je menais 6/2 2-0 et tout d'un coup, il a commencé à jouer incroyablement bien et je n'arrivais plus à gagner beaucoup de points", a sportivement salué l'Ecossais après le match, au micro de Fabrice Santoro - qui s'y connaissait en retournements de situation.

Manoeuvrant parfaitement un Andy Murray beaucoup moins percutant qu'à l'accoutumée, Mathias Bourgue se régalait. Amorties, lobs, volées gagnantes, passing de revers long de ligne, il en a fait voir de toutes les couleurs au Britannique. Porté par les "Ma-thias, Ma-thias" qui descendaient des tribunes, le grand copain de Lucas Pouille continuait sur sa lancée pour empocher le troisième set 6/4 sur un magnifique revers long de ligne.

Mathias Bourgue

Après une "Ola" de deux minutes, Mathias se procurait même trois balles de break d'entrée de quatrième set, toutes sauvées par l'Ecossais. Le protégé d'Olivier Malcor ne le savait pas encore mais il venait de laisser passer sa chance. Deux jeux plus tard, c'est Andy Murray qui saisissait sa première occasion pour breaker et mener 3-1 avant de recoller à deux sets partout en breakant blanc.

"Revenir l'an prochain avec le classement nécessaire et vivre d'autres belles émotions"

Visiblement un peu fatigué, le 164e joueur mondial, invité par les organisateurs et qui disputait le premier cinquième set de sa carrière, baissait en intensité tandis que le numéro 2 mondial serrait le jeu pour se détacher 5-1 dans la dernière manche. Jetant ses dernières forces dans la bataille, galvanisé par le soutien du public du court Philippe-Chatrier, Mathias Bourgue arrivait à débreaker une première fois pour revenir à 5-3. Un fol espoir a même secoué les travées quand Bourgue est revenu à 30A sur le jeu de service suivant de l'Ecossais. En vain. Murray s'est imposé sur sa première balle de match, après 3h34 de combat. "Il m'a fait beaucoup courir et j'ai dû me battre jusqu'au bout, poursuivait le n°2 mondial. Il a été excellent, je suis sûr qu'il a un grand avenir." Après avoir disputé 10 sets en deux matchs dans ce Roland-Garros, Murray a maintenant un jour de repos bien mérité avant de retrouver Ivo Karlovic au troisième tour. "J'ai passé près de huit heures sur ce court en trois jours donc ma priorité, c'est de bien récupérer !"

Pour Mathias, il va falloir digérer mais le 164e mondial gardera un excellent souvenir de sa première participation au tableau final de Roland-Garros. "Merci beaucoup au public, merci pour le soutien. Merci à mon entraîneur et à ma famille, qui étaient là aujourd'hui. C'était un match énorme. J'attendais ça depuis longtemps, je vis au tennis pour ça, commentait le Français, très ému, sur le court. Je félicite Andy et j'espère revenir l'an prochain avec le classement nécessaire pour entrer directement dans le tableau et vivre d'autres belles émotions."


Lire aussi :
Bourgue, Barrere : et voilà les copains de Pouille !
Murray a tremblé face à un Stepanek survolté

Rallye gagnant de Murray au début du cinquième set
Comments
Article suivant: Isner s'économise
Articles Similaires