En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et/ou réaliser des statistiques de visites.

Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs.

Muguruza patine mais s'en sort

Par Jean-François Rodriguez   le   lundi 23 mai 2016
A | A | A

Quand les têtes d’affiche expliquent en conférence de presse d’après-match qu’il n’est jamais facile de commencer un Grand chelem, on a tendance à ne pas les prendre au sérieux. La timide prestation fournie aujourd’hui par Garbine Muguruza (n°4) ne peut qu’apporter de l’eau à leur moulin, même si l'Espagnole a fini par s’en sortir sur le score de 3/6 6/3 6/3 en 2h24 face à Anna Karolina Schmiedlova.

Avec 22 fautes directes et un jeu de jambes totalement verrouillé, l’Espagnole a littéralement offert le premier set à une Anna Karolina Schmiedlova certes solide, parfois incisive, mais surtout ravie de profiter du festival d’imprécisions joyeusement proposé par son adversaire. Revers dans les bâches, volées flapies, smashs décentrés, coups droits "baduf" : tout y est passé !

Si la grande Slovaque était parvenue à exploiter l’une des neuf balles de break qu’elle est procurées au premier jeu de la deuxième manche, long de quinze minutes, le match aurait sans doute été plié, mais l’Espagnole a résisté au courage. En prenant un peu plus de marges aussi et en se montrant plus patiente à l’échange.

Une raquette jetée plus tard, Schmiedlova s’est crispée. Et en miroir, Muguruza a retrouvé un peu de lucidité, entre autres pour effacer une balle d’égalisation à 4-4 et breaker à 5-3 au 2e set. Trois coups gagnants plus tard, elle était revenue à une manche partout.

Le troisième set a obéi aux canons du genre, Muguruza trouvant enfin la sérénité nécessaire pour effacer une dernière balle de break au huitième jeu (elle en a sauvé 17 sur 21) et plier la rencontrer sans sourciller. La voici qualifiée pour le deuxième tour, où elle se mesurera à la wild-card française Myrtille Georges.

Lire aussi :
La fiche de Garbine Muguruza
Etoile montante : Garbine Muguruza, tout d'une grande

1T Muguruza v Schmiedlova : les temps forts
Comments
Article suivant: Chardy, six à la suite
Articles Similaires