En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et/ou réaliser des statistiques de visites.

Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs.

Eux aussi font le tournoi : Stéphane Chrzanovski, cordeur

Par Estelle Couderc   le   dimanche 22 mai 2016
A | A | A

Chaque jour, nous vous présentons ceux sans qui Roland-Garros ne serait pas Roland-Garros. Parmi eux, Stéphane Chrzanovski, cordeur de l'équipe Babolat.

"Une certaine magie"

"C'est mon 13e Roland-Garros cette année, ça commence à faire ! Avant tout, ce qui est bien ici, c'est qu'on fait un vrai travail d'équipe. On se retrouve chaque année à une vingtaine de cordeurs, qui viennent de plein de pays différents. Il y a des Australiens, des Américains, des Anglais, des Japonais. A Roland-Garros, il y a vraiment une certaine magie. Tout au long de l'année, chacun va corder sur d'autres tournois. Là, on se retrouve tous, avec nos anecdotes. C'est vraiment le tournoi où les cordeurs du monde entier peuvent être réunis et c'est vraiment sympa."

"Une première semaine vraiment intense"

"Notre rythme est assez soutenu : on arrive souvent avant tout le monde et on repart... après tout le monde ! Il faut être là avant les entraînements du matin et on est bien sûr obligés de rester jusqu'à la fin des derniers matchs. La première semaine est vraiment intense.. Ensuite, nous avons toujours une grosse amplitude horaire, mais nous avons aussi nos petits moments de détente."

La pause de 10h devant Djokovic, Federer ou Nadal

"Il y a un moment que j'apprécie particulièrement : le matin, on a toujours une petite pause à 10h. Souvent, on va sur le court Philippe-Chatrier, on s'installe au soleil et on regarde Djokovic, Federer ou Nadal taper la balle à l'entraînement. Ce petit moment est très agréable. On se sent privilégié !"

"Un rêve que nous avons la chance de vivre au quotidien !"

"Le fait de connaître les coulisses du tournoi est aussi très envié ! Beaucoup d'amis nous demandent souvent de leur raconter ou de leur envoyer une petite photo de l'intérieur, car ils aiment bien savoir ce qui s'y passe. C'est vraiment un plaisir de travailler ici. Pour moi, Roland-Garros est le plus grand tournoi du monde. C'est un rêve pour tout le monde, un rêve que nous avons la chance de vivre au quotidien !"

Comments
Article suivant: Enfin les quarts pour Cornet ?
Articles Similaires