En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et/ou réaliser des statistiques de visites.

Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs.

Nadal est prêt pour la decima !

Par Myrtille Rambion   le   jeudi 19 mai 2016
A | A | A

Rafael Nadal a pris ses marques à Roland-Garros ce jeudi, sur "son" court Philippe-Chatrier. Avec une telle intensité que le doute n'est pas permis : le Majorquin est là pour la "decima", le 10e titre à Roland-Garros.

Sa façon de manifester son mécontentement à chaque frappe un peu trop poussée en retroussant la lippe et en accentuant l'accent circonflexe de son sourcil ne laisse pas de place au doute. Rafael Nadal n'est pas à Paris pour voir où il en est, mais bien pour tenter de soulever une dixième fois la coupe des Mousquetaires.

Le fait qu'il ait choisi David Goffin, 13e mondial, comme "adversaire" lors de son tout premier entraînement à la Porte d'Auteuil cette année est d'ailleurs un autre révélateur des intentions du Majorquin. Dès les premières frappes - pourtant de simples gammes - sur le court Philippe-Chatrier ce jeudi à la mi-journée, puis dès les jeux en 10 points sans service en fin de l'heure d'échauffement, "Rafa"a fait du "Rafa".

 

"Fort en défense, fort en attaque : c'est du Rafa !"

Beaucoup de puissance et de profondeur dans la frappe, mais aussi, dès que possible, des amorties décochées en les masquant bien. Près d'une heure d'échauffement, donc, puis une autre heure de match face au Belge. Avant de conclure par une troisième heure de panier face à Toni, à quelques dizaines de mètres du court central de Roland-Garros, sur le court n°2.

"Je peux vous dire qu'il est ici pour gagner, pas pour reprendre la température et participer, a expliqué dans un sourire le coach de David Goffin, Thierry Van Cleemput. C'est du Rafa, quoi ! Il court sur tout, il est fort en défense et en attaque. Moi, c'est ma philosophie aussi : ces semaines d'entraînement n'ont pas de prix pour la suite. Il faut être à 100 % et cela lance déjà le tournoi."

 

La preuve : Rafael Nadal, arrivé le visage un peu fermé sur le court Philippe-Chatrier, a commencé à se détendre juste avant de débuter le set d'entraînement. Il s'est mis à plaisanter avec David Goffin au moment de choisir son côté pour recevoir. Comme si l'ogre de l'ocre "Rafa" avait besoin que les choses sérieuses commencent pour être lui-même. Enfin.

Lire aussi : La fiche de Rafael Nadal

Nadal's first practice
Comments
Article suivant: Les forces en présence : Rafael Nadal
Articles Similaires