En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et/ou réaliser des statistiques de visites.

Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs.

Les forces en présence : Novak Djokovic

Par Guillaume Willecoq   le   mercredi 11 mai 2016
A | A | A

A une semaine du "Sunday start" de Roland-Garros, nous vous présentons les principaux favoris du tournoi. On débute avec le n°1 mondial, Novak Djokovic.

Ses résultats depuis un an

C’est le patron incontesté du circuit, vainqueur de 5 des 7 derniers tournois du Grand chelem disputés (Wimbledon 2014, Open d’Australie 2015, Wimbledon 2015, US Open 2015, Open d’Australie 2016). Numéro 1 mondial avec plus du double de points d’avance sur son dauphin, Novak Djokovic est au zénith de sa carrière. Tout irait pour le mieux pour lui si un tournoi, un seul, ne lui résistait encore et toujours : Roland-Garros.

Son historique à Roland-Garros

Roland-Garros est le tournoi où il s’est révélé (premier match gagné en Grand chelem en 2005, premier quart en Grand chelem en 2006, première demie en 2007)… et, paradoxalement, le seul où son nom demeure absent au palmarès 10 ans plus tard. Avec ses 3 finales (2012, 2014, 2015) et 4 demies (2007, 2008, 2011, 2013), le Serbe a pourtant souvent tourné autour. Mais il a subi plus que quiconque la domination du maître des lieux Rafael Nadal : 6 de ses 11 défaites à Roland-Garros sont venues des mains du Majorquin. Et quand il a enfin réussi à surmonter l'obstacle "Rafa", en 2015, devenant seulement le deuxième homme à réussir cet exploit, ce fut pour tomber en finale devant un Stan Wawrinka de gala. Alors qu’il fêtera ses 29 ans pendant le tournoi, il commence à n’avoir plus de temps à perdre pour combler le vide à son palmarès.

Ses résultats en 11 participations

2e tour / quarts / demies / demies / 3e tour / quarts / demies / finale / demies / finale / finale.

Ses victoires marquantes

Fernando Gonzalez (deuxième tour 2006), Gaël Monfils (huitièmes de finale 2006) Juan Martin del Potro (troisième tour 2011), Jo-Wilfried Tsonga (quarts de finale 2012, huitièmes de finale 2014), Roger Federer (demi-finales 2012), Rafael Nadal (quarts de finale 2015), Andy Murray (demi-finales 2015).

Ils l’ont battu à Roland-Garros

Guillermo Coria (2005), Rafael Nadal (2006, 2007, 2008, 2012, 2013, 2014), Philipp Kohlschreiber (2009), Jurgen Melzer (2010), Roger Federer (2011), Stan Wawrinka (2015).

Ce que représenterait pour lui une victoire à Roland-Garros 2016

Tout. A la fois le Grand chelem en carrière (il ne serait que le 8e homme à y parvenir dans toute l’histoire du tennis), et le Grand chelem à cheval sur deux saisons, lui qui est tenant du titre des 3 autres tournois majeurs. Un accomplissement rare, que même ses grands rivaux Roger Federer et Rafael Nadal n’ont pu accomplir. Lui-même avait déjà été en mesure d’y parvenir en 2012, mais avait été barré sur la dernière marche par Rafael Nadal, en finale de Roland-Garros. Il a su se créer l'opportunité d'avoir une seconde chance...

Chez les dames : la fiche de Serena Williams 

Conférence de presse Novak Djokovic / Finale
Comments
Article suivant: Etoile montante : Gabriel Decamps, le déclic Roland-Garros
Articles Similaires