En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et/ou réaliser des statistiques de visites.

Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs.

Rendez-vous à Roland-Garros : la Corée du Sud clôt la tournée

Par Myrtille Rambion   le   vendredi 06 mai 2016
A | A | A

"Rendez-vous à Roland-Garros" a pour la toute première fois posé ses valises en Corée du Sud. À Séoul, où s’est déroulée, du 21 au 24 avril, l’ultime étape de cette troisième édition de l'opération organisée en partenariat avec Longines, les deux derniers tickets pour la phase finale ont été attribués. Maintenant, rendez-vous à Paris !

Les derniers ont aussi été les premiers. Les courts de l’Académie militaire KTA de Séoul ont en effet, du 21 au 24 avril, à la fois accueilli les tout premiers participants coréens à l’opération "Rendez-vous à Roland-Garros" et été le théâtre de l’attribution des ultimes tickets pour la grande finale de cette troisième édition de l’aventure organisée en partenariat avec Longines. Puisqu’après l’Inde, le Japon, la Chine et le Brésil, la Corée du Sud a fermé la marche des pays hôtes de la phase qualificative du grand "Rendez-Vous" dont la phase finale se déroulera, elle, à Paris les 20 et 21 mai prochains.

Elle verra les vainqueurs masculins et féminins, par la voie de deux wild-cards qui leur seront attribuées, composter leurs billets pour le tableau juniors de Roland-Garros… dans lequel concourt d’ores et déjà un Coréen : Yunseong Chung, actuel 3e mondial de la catégorie d’âge, qui figurait d’ailleurs parmi les invités d’honneur de la cérémonie d’ouverture de cette halte coréenne, aux côtés de l’Ambassadeur de France en Corée du Sud Fabien Penone, de représentants des Fédérations française et coréenne de tennis ainsi que de Longines, des ambassadeurs officiels de Roland-Garros à Séoul Mira Jeon et Jongshin Yoon, de l’ancien joueur Hyung-Taik Lee et du médaillé d’or de tennis aux Jeux asiatiques Yong-Kyu Lim.

Participer au tournoi juniors de Roland-Garros : un privilège que pourraient donc également connaître dans deux semaines Minseob Lim et Eunhye Leed, les deux lauréats couronnés à Séoul, chacun au terme d’une épreuve où étaient respectivement engagés 16 participants. Chez les garçons, Minseob Lim, 17 ans, a pris le meilleur sur Euiseong Park dans l’ultime match (7/6, 6/3), confirmant la belle forme qui lui avait permis il y a quelques semaines de s’imposer dans un tournoi national réservé aux moins de 18 ans. Chez les filles, Eunhye Lee a, elle, dominé Hyeran Yoon (6/2, 3/6, 6/1) pour s’offrir le droit d’être du voyage à Paris. À pas tout à fait 16 ans (elle est née le 10 mai 2000), la joueuse est la meilleure junior coréenne : juste avant ce "Rendez-Vous à Roland-Garros", elle avait enlevé le titre du Grade 4 de Jeju.

En attendant "Roland-Garros dans la Ville"

À ce volet sportif très relevé de la compétition, s’est ajouté un volet festif, avec une tournée des trophées de Roland-Garros, lancée par le dévoilement d’une horloge de verre spécialement fabriquée pour l’occasion, symbolisant la venue de la terre battue parisienne jusque dans la capitale coréenne. La coupe des Mousquetaires et la coupe Suzanne-Lenglen ont ensuite voyagé dans des endroits iconiques de la ville : le marché Namdaemun et sa fameuse Porte – trésor national –, le village traditionnel de Namsan Hanok, le sanctuaire de Jongmyo puis les bords de la rivière Cheonggyecheon.

Et l’aventure Roland-Garros n’a fait que commencer à Séoul puisque du 1er au 5 juin, "Roland-Garros dans la Ville" s’installera sur la Séoul Plaza avec, à la clé, de nombreuses animations, des clinics, un match-exhibition et la possibilité de suivre sur écran géant les matchs en direct du Grand chelem parisien.

Les cinq actes de "Rendez-vous à Roland-Garros, en partenariat avec Longines"

Inde : du 5 au 12 février à Delhi
Japon : du 8 au 11 mars à Tokyo
Chine : du 15 au 18 mars à Shanghaï
Brésil : du 7 au 10 avril à Sao Paulo
Corée du Sud : du 21 au 24 avril à Séoul

Comments
Article suivant: "Roland-Garros, plus qu’un tournoi de tennis"
Articles Similaires