En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et/ou réaliser des statistiques de visites.

Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs.

La Chine fidèle au rendez-vous à Roland-Garros

Par Guillaume Willecoq   le   jeudi 31 mars 2016
A | A | A

Pionnière de l’opération "Rendez-vous à Roland-Garros", la Chine a organisé sa troisième phase qualificative pour le Grand chelem français sur les courts du centre de tennis de Kangdong, à Shanghaï. Et comme lors des deux rendez-vous déjà disputés, en Inde et au Japon, la précocité a prévalu chez les deux adolescents qui tenteront au mois de mai de décrocher une wild-card pour le tableau junior de Roland-Garros.

A mi-chemin de la phase qualificative de "Rendez-vous à Roland-Garros", après l’Inde et le Japon et avant le Brésil et la Corée du Sud, c’était au tour de la Chine, le pays où l’opération organisée en partenariat avec Longines a vu le jour il y a maintenant trois ans, d’accueillir les trophées des Internationaux de France… ainsi que l’épreuve visant à envoyer deux jeunes compatriotes de Li Na disputer à Paris une wild-card pour les tournois juniors.

Avec pour l’instant 4 des 6 lauréats de leur phase qualificative respective âgés de moins de 16 ans, la précocité est de rigueur en cette troisième année de "Rendez-vous à Roland-Garros". A 14 ans et 2 mois, Bu Yunchaoteke (photo ci-dessous) est même le benjamin des jeunes pousses ayant composté leur billet pour la phase finale de l’épreuve, à Paris. Le garçon débute tout juste sur le circuit international… et s’offre des débuts fracassants : bénéficiaire d’une wild-card dans un "Grade 5" à Shenzhen, il est passé tout près de soulever le trophée, gagnant aisément ses 4 premiers matchs, avant de s’incliner en finale, non sans être passé à quelques points du titre dans le deuxième set (3/6 7/6(0) 6/3) ! Considéré comme un sérieux espoir masculin dans son pays, Bu Yunchaoteke n’en était pas à son coup d’essai sur terre battue, puisqu’il avait pris part à un stage d’entraînement en France, à la découverte de la surface, organisé par l’équipe de sa province de Zhejiang l’année passée.

"Encourager de plus en plus de gens, et de tournois, à se mettre à la terre battue"

Dans le tableau féminin, la victoire est revenue à Ni Ma Zhuoma, 15 ans et 155e mondiale junior (photo ci-dessous). Pas encore titrée mais souvent placée (finales, demies) au cours de ses différentes épreuves juniors disputées, l’adolescente a surtout réalisée une jolie percée dans un ITF "10000$" en Croatie à l’été dernier, pour son baptême sur terre battue, sortant des qualifications avant de passer deux tours dans le tableau principal.

"Cet évènement est l’exemple parfait, ainsi que le résultat, de la fructueuse coopération entre la FFT et la CTA, témoignait Wan Jianbin, directeur de la compétition de la Chinese Tennis Association, le pendant chinois de la FFT, en clôture de ce troisième rendez-vous chinois ayant fait des émules. Les bénéfices de l’apprentissage du tennis sur terre battue ont fait leurs preuves partout dans le monde. Nous espérons que "Rendez-vous à Roland-Garros" encouragera de plus en plus de gens, et de tournois, en Chine à se mettre à la terre battue rouge."

Les cinq actes de "Rendez-vous à Roland-Garros, en partenariat avec Longines"

Inde : du 5 au 12 février à Delhi
Japon : du 8 au 11 mars à Tokyo
Chine : du 15 au 18 mars à Shanghaï
Brésil : du 7 au 10 avril à Sao Paulo
Corée du Sud : du 21 au 24 avril à Séoul

Comments
Article suivant: Terre, terre !
Articles Similaires