En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et/ou réaliser des statistiques de visites.

Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs.

Première pour Dodig et Melo

Par Myrtille Rambion   le   samedi 06 juin 2015
A | A | A

Ivan Dodig et Ricardo Melo ont remporté le titre du double messieurs. En finale, ils ont dominé Bob et Mike Bryan (6/7, 7/6, 7/5).

Gustavo Kuerten, hilare, prend une photo avec son smartphone. Depuis les tribunes, le triple champion de Roland-Garros savoure la victoire de l'un de ses compatriotes en finale du double messieurs. Ce samedi 6 juin, le Brésilien Ricardo Melo a en effet réalisé un exploit, aux côtés de son partenaire, le Croate Ivan Dodig.

Pour sa deuxième finale en Grand chelem, le duo a brisé le rêve d'un 17e titre majeur de la meilleure paire du monde: Bob et Mike Bryan. Marcelo Melo est ainsi devenu le deuxième champion brésilien à Paris, 14 ans après Guga. Ivan Dodig, lui, est le premier Croate à s'imposer dans la capitale française.

Enorme retour dans les pieds

Pourtant, les jumeaux Bryan avaient pris l'avantage dans cette finale. Leur 28e en Grand Chelem. Deux balles de break effacées dans le cinquième jeu du premier set, puis la mainmise sur le tie-break. Où Mike Bryan sort un service gagnant sur la deuxième balle de set et les n°1 mondiaux prennent le premier set 7 points à 5 face à Ivan Dodig et Ricardo Melo après 48 minutes de jeu.

Dans la deuxième manche, les Américains ont ré-enfoncé le clou : le break réussi tôt (3-2 puis 4-2) et... le retour de Dodig et Melo, toujours plus offensifs, toujours plus puissants. Qui débreakent à leur troisième occasion pour recoller à 4-4, sur un énorme retour dans les pieds de Dodig. La paire croato-brésilienne tient et arrache le tie-break.

"De grandes choses ensemble"

Puis le troisième, complètement fou. Les deux équipes qui se rendent coup pour coup, jusqu'au neuvième jeu. Là, une première balle de break en faveur de Dodig/Melo. Effacée par les Bryan. Mais l'ascendant était pris. Un gros coup droit d'Ivan Dodig, encore lui, offre le break: 6-5. Derrière, au service, Marcelo Melo enfonce le clou. Ivan Dodig lui donne la possibilité de conclure sur une volée en extension au terme d'un échange totalement fou. Derrière, Marcelo Melo sort une grosse première et conclut d'un coup droit frappé à pleine puissance.

Et Guga rit. "Il y a quatre ans, a commenté Ricardo Melo, j'avais dit à Ivan que l'on pourrait faire de grandes choses ensemble. Nous y voilà. Et ce n'était pas facile de jouer devant Guga..." "C'était un super match et j'ai pris beaucoup de plaisir sur le court, a complété Ivan Dodig. Je remercie mon partenaire et j'espère que nous jouerons encore ensemble quelques tournois."

Comments
Article suivant: Williams : "Je suis aux trois quarts du chemin pour un Serena Slam !"
Articles Similaires