En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et/ou réaliser des statistiques de visites.

Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs.

Au tour de Serena !

Par Guillaume Baraise   le   mercredi 28 mai 2014
A | A | A

Mais que se passe-t-il dans ce tournoi féminin ? Habituellement, les premiers tours sont plutôt paisibles pour les stars du jeu, à quelques exceptions près bien sûr. Mais là, c'est un tremblement de terre qui secoue le tableau dames dans ce Roland-Garros 2014.

Après Na Li, la gagnante de l'Open d'Australie et tête de série n°2, sortie hier par Kristina Mladenovic, c'est donc la n°1 mondiale et tenante du titre, Serena Williams, qui quitte le tournoi, dès le 2e tour. Jamais les deux premières têtes de série du tournoi dames n'avaient perdu avant le troisième tour à Roland-Garros.

La colossale surprise est venue du court Suzanne-Lenglen, où la 35e mondiale, Garbine Muguruza, a réussi un véritable cavalier seule face à l'Américaine : 6/2, 6/2 en 1h04 ! En 288 matchs joués en Grand Chelem, jamais Serena Williams n'avait perdu sur un score aussi sec.

Née, d'un père espagnol et d'une mère vénézuélienne, Muguruza, 20 ans, n'avait pas beaucoup de référence sur terre battue avant cet exploit. Mais elle avait remporté, en début de saison, son premier titre, sur dur à Hobart, en sortant des qualifications. Elle avait aussi atteint les huitièmes de finale à Melbourne, après avoir battu la n°10 mondiale, Caroline Wozniacki.

Mais de là à l'imaginer infliger une correction à Serena, il y a un pas ! L'Américaine est apparue totalement à côté de ses pompes, parfois presque immobile au milieu du court. Son histoire avec Roland-Garros est décidément tourmentée. Entre ses deux titres (2002 et 2013), elle aura tout connu, y compris son unique défaite en premier tour en Grand Chelem, face à Virginie Razzano, il y a deux ans. Et dire que quelques minutes plus tôt, sa soeur Venus, programmée sur le ''Chatrier'', avait elle aussi pris la porte... Ce n'était pas la journée des Williams.

"Rien n'a fonctionné pour moi aujourd'hui, a résumé Serena qui a fait un passage express en conférence de presse. C'est un jour sans, ça arrive, mais je déteste ça et ça arrive en Grand Chelem..."

Avant de conclure : "Je le sentais un peu arriver, mais c'est trop tard. Garbine a aussi très bien joué, de façon intelligente. Je vais rentrer à la maison et m'entraîner cinq fois plus !'' Pour Serena, c'est déjà Wimbledon...

Comments
Article suivant: Alizé emportée par la tornade Townsend
Articles Similaires