En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et/ou réaliser des statistiques de visites.

Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs.

Medina Garrigues, dernière danse à Paris

Par Alexandre Juillard   le   mercredi 21 mai 2014
A | A | A

L’Espagnole a décidé de mettre un terme à sa carrière en simple à Roland-Garros. Ce mercredi, elle a dû se battre pour venir à bout de Jade Suvrijn (314e mondiale).

L’une est espagnole, elle a 31 ans dont 15 passées sur le circuit, et a occupé un jour le 16e rang de la hiérarchie mondiale. L’autre est française, elle a 19 ans et sa carrière ne fait que commencer. Sur le papier, le choc paraissait plutôt déséquilibré, et pourtant les deux femmes se sont livrées une féroce bataille, longtemps indécise. Et à la fin, après 2h37 de jeu, c’est l’expérience qui a parlé et qui a permis à Anabel Medina Garrigues de se sortir de ce piège ( 6/2, 5/7, 6/3) tendu par Jade Suvrijn.

A sa sortie du court n°6, Anabel était donc plutôt satisfaite de la tournure des événements  : "On a un jeu qui se ressemble, ça a été dur, mais j’ai tenu. Je voulais vraiment venir à Paris, même pour jouer les qualifications, car c’est un tournoi spécial pour moi (elle a gagné deux titres en double dames en 2008 et 2009). J’ai d’ailleurs décidé que ça serait mon tout dernier tournoi en simple car j’ai maintenant envie de me concentrer sur le double (3e mondiale en 2008). Je suis contente de m’être sortie de ce match, comme ça, l’aventure continue encore un peu."

13e et dernier Roland-Garros

Anabel Medina Garrigues participe, cette année, à son 13e et dernier Roland-Garros. En 2007, elle avait atteint les 1/8e de finale (défaite contre Ana Ivanovic). Cette spécialiste de la terre battue est perturbée, depuis de longues années, par une douleur lancinante au genou. Cette saison, elle n’est que l’ombre d’elle-même, puisqu’elle n’a pas remporté un seul match sur le grand circuit (en 8 tournois). Alors, pour faire durer encore un peu le plaisir, la 213e mondiale, affrontera la jeune tchèque Tereza Smitkova (20 ans, 185e mondiale) au prochain tour.

Comments
Article suivant: Les Qualifs, l'école de la vie
Articles Similaires